vendredi 12 février 2010

Matériel pour une randonnée glaciaire

Vous souhaitez partir en randonnée glaciaire ? Il vous manque une liste de matériel ou vous souhaitez valider la vôtre ? En voici une non-exhaustive qu'il vous faudra adapter suivant votre course, ou de vos caractéristiques physiques... Pensez également au rechange vestimentaire...

Matériel commun à la cordée :
  • Un brin de 50 mètres de corde à double pour relier la cordée,
  • Un deuxième brin de 50 mètres dans le sac à dos,
  • Une carte,
  • Un topo,
  • Une boussole,
  • Une trousse de secours (avec plein de pansements pour les pieds),
  • Un téléphone portable,
  • Un appareil photo,
  • Un altimètre,
  • 1/2 briquets,
  • 1 couteau,
  • (Un GPS),
  • (Coinceurs),
  • (3/4 dégaines),
  • (Une pelle à neige).
Matériel pour chaque membre de la cordée :
  • Un casque,
  • Une frontale,
  • Une paire de lunette galbée, de façon à protéger les côtés,
  • Un bonnet / bandeau,
  • Un tee-shirt coton, près du corps, manches longues,
  • Une polaire,
  • Un manteau GoreTex,
  • Une paire de gants, renforcé aux paumes,
  • Un piolet,
  • Un baudrier,
  • Un pantalon d'alpinisme,
  • (Une paire de guêtres),
  • Une paire de chaussettes,
  • (Une paire de chaussettes de rechange),
  • Une paire de chaussures d'alpinisme,
  • Une paire de crampons,
  • Un sac à dos 40/50 Litres,
  • 2 Litres d'eau au minimum, si possible dans un CamelBag,
  • De la nourriture pour la pause,
  • De la nourriture à consommer en marchant,
  • Crème solaire,
  • Papier toilette,
  • 1 descendeur et son mousqueton,
  • 1 longe / vache et son mousqueton,
  • 1 autobloquant et son mousqueton,
  • (ARVA et/ou Sondes).
Pour le premier et le dernier de cordée :
  • 2 broches à glace,
  • 3 mousquetons pour le relais,
  • 1 sangle pour le relais,
  • 3 mousquetons pour le mouflage,
  • 2 autobloquants pour le mouflage,
  • 1 sangle pour le mouflage.
Pour chaque membre de la cordée, on peut compléter la liste avec ce que l'on peut laisser au refuge (dans le cas des courses en aller-retour) :
  • Un drap de soie,
  • Un short pour la montée au refuge,
  • Un pyjama,
  • Du rechange (chaussettes, tee-shirts, ...).
Une liste est toujours à adapter en fonction de la course que vous allez faire, de sa durée, de sa technicité, ainsi que des personnes avec qui vous partez. A adapter donc.

4 commentaires:

  1. Salut l'ami

    J'ai, tu dois t'en douter, pas mal de questions, même si je suis toujours étonné par ta précision

    1. Il faut un brin par cordée de 2 ou un brin par cordée globale. Si tel que je le crois, il faut un brin par cordée de 2, est ce qu'une corde à simple conviendrai (je sais, c'est plus lourd, mais je ne suis pas trop motivé pour en acheter un nouvelle)
    2. A quoi sert une pelle à neige ? N'est-ce pas un peu encombrant tout de même ?
    3. Un autobloquant : est-ce qu'un prosic suffit ? ou faut-il un matériel dédié ?
    4. Je pense que tu as oublié le slip pour la montée, ainsi que celui pour la redescente, (plus un 3ème pour Alex car je te rappelle qu'il doit se mettre nu au sommet comme promis). Il manque aussi le bonnet de nuit avec le pijama : d'ailleurs, je n'aime pas trop les pijamas, puis-je choisir un autre matériel de nuitée ? :-)

    Pour ce qui est du matériel de sécurité, je pensais plutôt à un matériel de ce type : http://lh6.ggpht.com/_MZYxP75b7yw/S3fJMHeyxRI/AAAAAAAAdoY/gLGjD_ba6XM/s512/image0.jpg

    L'article (très sérieux) parle de chaussures cloutées, des raquettes sans crampons avec pointes en avant, des cordes de chanvre, des piolets (lourds comme des pioches)

    Merci en tout cas des précisions

    RépondreSupprimer
  2. Salut Damien,

    la liste se destine avant tout aux personnes qui souhaitent partir à une seule cordée à la fois. Une cordée doit toujours avoir de quoi faire un rappel (50m minimum) pour s'échapper en cas de problème. C'est pourquoi je précise qu'il faut prendre le deuxième brin dans le sac.

    Dans notre cas, potentiellement 2 cordées de 2 personnes, chaque cordée prendra un des 2 brins. En cas de problème, et donc de rappel, les 2 cordées réuniront les 2 brins afin de faire un rappel unique de 50m.

    En alpinisme, les cordes à simple sont à bannir pour 2 raisons :
    - la longueur. En cas de rappel, une corde à simple sera toujours moins longue que 2 brins de corde à double.
    - le poids. Même si une corde à simple est moins lourde que 2 brins de corde à double pour faire de la voie, le rapport n'est plus du tout le même dans un rappel.

    Dans notre cas, ma corde à double sera idéale.

    Une pelle à neige sert principalement en cas d'avalanche, couplée à un ARVA ou des sondes (que je rajoute, parce que je les ai oublié, merci). Elle peut également servir à confectionner des abris de secours en cas de tempête. Dans notre cas, on en fera l'économie.

    Le terme autobloquant désigne une fonction plutôt qu'un matériel. On peut donc utiliser des ficellous pour noeuds autobloquants (prusics/marchards/français/...), des TiBloc ou encore des RopeMan. Personnellement, je vais bientôt faire le test du Duck, et en planifier l'achat en fonction.

    Attention, en environnement humide (et donc sur glacier), j'ai entendu dire que les noeuds autobloquants pouvaient poser quelques petits soucis: ils se gonflent d'eau et deviennent bien plus difficiles à manoeuvrer. Mais ce n'est pas un problème de sécurité, juste de confort.

    J'ai pensé au slip en faisant ma liste, mais j'ai préféré à chacun le plaisir de compléter les équipements proposés avec le matériel de son choix. J'ai en effet une préférence pour les portes-jartelles que je ne souhaite pas afficher.

    RépondreSupprimer
  3. Hello

    Pour (encore) compléter, je viens de tomber (presque) par hasard sur les stages du CAF. Voici la liste qu'ils donnent pour une initiation à l'alpinisme :
    Equipement individuel obligatoire
    - 1 pantalon de montagne en toile
    - 1 fourrure polaire ou un pull chaud
    - 1 veste en goretex ou similaire
    - 1 lampe frontale
    - 1 paire de tennis légère
    - vos effets personnels
    - 1 sac en drap (le sac de couchage n’est pas nécessaire)
    - 2 paires de gants
    - 1 bonnet
    - 1 paire de guêtres
    - pharmacie personnelle (ampoules, maux de tête...), 1 paire de
    - lunettes de soleil
    - 1 gourde ou 1 bouteille en plastique
    - 3 mousquetons à vis
    - 1,5 m cordelettes pour autobloquant (diamètre : 7mm)
    - 2 sangles de 120 cm

    Matériel à apporter si vous le possédez, sinon il sera prêté par Montagnes de la Terre
    - 1 sac à dos de 40 litres environ
    - 1 paire de chaussures de montagne acceptant des crampons rigides
    - 1 paire de chaussons d'escalade
    - corde
    - dégaines
    - 1 paire de crampons avec antibottes
    - 1 piolet
    - 1 baudrier
    - 1 casque
    - 1 matériel d’assurage (type reverso...).

    http://www.montagnesdelaterre.com/tzr/scripts/downloader2.php?filename=T018/file/85/d0/4cn8dxz3v3m8&mime=application/pdf&originalname=alpinisme_initiation_ecrins.pdf

    RépondreSupprimer