lundi 20 septembre 2010

A l'Ecole du Grand Nord


Ce qu'il y a de merveilleux avec les cadeaux, c'est qu'ils nous offrent la possibilité de découvrir de nouvelles choses, dont nous ne soupçonnions pas l'existence. Prenez Mike Horn par exemple. Je ne le connaissais pas il y a quelques semaines, puis j'ai eu quelques discussions à son sujet avec un thésard d'ami qui m'a finalement offert deux de ces ouvrages pour mon anniversaire (fêté un poil en retard certes, mais après tout, cela valait bien le coup de patienter un petit peu ;-) ).

Je viens donc de terminer le premier des deux bouquins, A l'Ecole du Grand Nord, dans lequel cet aventurier professionnel décide pour une fois de monter une expédition personnelle dans laquelle il emmène sa femme et ses deux filles pour un périple dans le grand nord canadien, en autonomie totale pendant deux semaines. Quand on apprend que les deux jeunes demoiselles ont 11 et 12 ans, cela commence à devenir très intéressant : elles sont les plus jeunes à avoir affronter un tel périple.

L'objectif de cette expédition était pour Mike Horn de transmettre à ces filles ce que lui-même avait appris au cours de ces précédentes aventures : de la technique bien entendu, car ils traverseront ensemble de grandes étendues neigeuses et glacières en ski, crampons et GPS, affrontant les bivouacs, les crevasses et le brouillard, mais surtout les valeurs qu'il juge fondamentales pour un adulte : l'humilité, le dépassement de soi, la curiosité, le respect des autres et de la planète sur laquelle nous vivons.

Par bien des points, cet ouvrage ressemble à celui de Nicolas Vanier, Mémoires Glacées. On y retrouve évidemment le même environnement, le Grand Nord, mais également la même volonté de respect de la planète et de découverte de l'inconnu et des cultures. Le style d'écriture est en revanche plus simple, plus accessible et son nombre de pages moins imposant le prédispose à tous les enfants qui ont soif d'aventures, d'autant que les deux filles de Mike Horn, Jessica et Annika, donnent également leurs visions de l'aventure.

Moi-même, je n'y aurai pas appris grand chose de nouveau. Mais j'ai en revanche eu des confirmations sur un ensemble de points qui me tiennent particulièrement à cœur:
  • Le bonheur, comme le savoir, n'est réel que s'il est partagé,
  • La maîtrise des nouvelles technologies (le GPS par exemple) est importante et parfois requise, mais rien ne vaut l'expérience, l'instinct et les bons vieux "trucs",
  • Rien de sert de rêver sa vie. Vivez pour réaliser vos rêves.
Un joli ouvrage donc, qu'il faut mettre en les mains des plus jeunes pour leur donner le goût de l'effort, de l'aventure, leur montrer qu'une prise de risque se calcule, s'anticipe et que la récompense est toujours au bout du chemin.

De mon côté, je m'en vais commencer mon deuxième cadeau : Latitude Zéro.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire