vendredi 22 octobre 2010

L’or des mélèzes

Daily Fiction propose chaque une nouvelle petite histoire fictive. Celle d'hier était montagnarde.

Vous sentez la bonne odeur du frais de là-haut ?

L’or des mélèzes: "

Montagne-hardivilliers-raffard-photographie-5


Fiction 87:
Il neigeait hier en altitude. C’est la deuxième fois. Au-dessus de mille mètres, l’or des mélèzes est progressivement recouvert d’une très fine couche blanche qui, de loin, paraît presque grise. Partout ailleurs, les arbres sont encore libres – pour quelques semaines – avant de rentrer dans l’atonie des mois blancs.

Avec la première neige, les routes de La Corraz au Col des Têtes Noires sont encombrées de voitures chargées de bois. On entend à travers les arbres le bruit sec des haches et des masses. Mais il est tôt pour ce bruit, bien trop tôt et quand le Col des Pangires sera fermé : l’hiver sera là."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire