mardi 26 juin 2012

Pour ou contre le port du casque ??

Kairn.com a récemment publié un billet dont le titre m'a fait bondir tant la réponse me paraît évidente : "Le casque en falaise? pour ou contre?".

Bien évidemment que je suis pour le port du casque ! En falaise et en montagne ; cela ne se discute même pas. Ce n'est pas tant que Kairn pose la question, pour toucher le maximum de monde, mais que Kairn doive encore le faire pour inciter les grimpeurs récalcitrants. Que l'on se pose encore la question ou que l'on doive faire des campagnes de prévention pour inciter au port du casque me paraît totalement aberrant. Et encore, il ne s'agit que d'inciter !

L'escalade en falaise, dite sportive, est considérée être sans risque par trop de monde (à tort d'ailleurs) : les points de protection sont fiables sur la majorité des spots, ils ne sont plus nécessairement trop éloignés évitant des chutes de trop grande ampleur, ... C'est se bercer d'illusions que de penser que partir en falaise ne présente aucun risque et que l'on peut se passer d'une protection. D'autant plus en montagne.

La falaise est synonyme de chute de pierre ou de matériel venant des autres cordées. Dès ma deuxième sortie en falaise, je me suis pris un caillou sur le coin de la tête ; suffisamment lourd pour laisser la plus grosse entaille que mon casque porte actuellement ! Il n'y avait qu'à voir la tête de mes deux compagnons de cordée lorsqu'ils ont entendu le bruit que cela a fait pour se dire que le casque m'a été plus qu'utile ! Quid des mousquetons ou dégaines que l'on voit passer ici et là autour de nous, lâchés par des grimpeurs maladroits ?

La falaise est synonyme de chute tout court. Et une chute peut vite faire mal. Se retourner en chutant, à cause d'une corde mal placée ou à cause de la malchance, cela arrive à tout le monde ; et dans ce cas la tête est souvent la première à prendre. Dans toute ma "carrière" de grimpeur, je me suis déjà retourné deux fois et je l'ai vu se produire au moins 4 autres fois. Presque systématiquement, un devers a permis d'éviter le choc. Pour l'exception, la grimpeuse avait un casque...

Les puristes me rétorqueront que l'on ne fait pas de l'escalade ou de l'alpinisme sans accepter la part de risques que cela comporte. Bien sûr ! Je suis parfaitement d'accord avec cela. Mais il y a accepter les risques que l'on ne peut pas maîtriser et les ignorer tous. La corde vous sert d'abord à vous protéger. Pareil pour les dégaines et tout le matériel que vous prenez. Refuser le port du casque pour prôner une escalade pure est contradictoire avec l'emport du reste du matériel. Faites du solo si vous clamez cela !

D'autres diront que le casque n'est pas confortable. Parce qu'emporter 12 dégaines (1 kg minimum), une corde (2 kg minimum), votre baudrier, vos sangles, vos mousquetons, vos vivres, ... c'est confortable ? Parce que faire macérer vos pieds toute la journée dans des chaussons trop petits, c'est confortable ? On ne part pas en falaise pour le confort (pas plus que l'on fait de l'escalade voire du sport). Cela se saurait. On finit en sueur, les mains explosées par le rocher, on a faim, parfois froid et on se fait peur. Alors non, ce n'est pas le casque qui va rendre inconfortable votre ascension ! Vous n'avez qu'à bien le choisir pour qu'il colle parfaitement à votre tête.

J'en connais encore qui diront que le casque c'est cher. Mais... un casque bien entretenu dure toute une vie. Vous avez des premiers prix à 25 € et des excellents à 70€. En comparaison d'une corde à 120€ que l'on change tous les 5 ans lorsqu'elle est souvent utilisée ; voire les 3 types de cordes que l'on achète pour pouvoir aller partout ; je ne vois pas où est le prix élevé !

Alors non, il n'y a pas de questions à se poser : le casque est obligatoire ! Et si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour ceux qui aime votre joli visage !